Titre du poste Coordinatrice/eur du programme
Lieu d’affectation BUKAVU
Nombre de poste à pourvoir 1
Superviseur Gestionnaire de l’organisation lead (MM)
Durée du contrat 12 mois avec la possibilité de renouvellement en fonction de la performance et la disponibilité des moyens
Titre du projet Mwanamke,  Amani na Usalama – ManU 2.0
Date de la publication de l’offre 15/01/2021

Dans le cadre politique de l’agenda des Femmes, Paix et Sécurité du ministère des Affaires étrangères des Pays Bas, Mensen met een Missie mettra en œuvre un programme quinquennal (2021-2025), appelé MAnU 2.0, pour faire progresser la participation des femmes dans le contexte de la République Démocratique du Congo et du Burundi.

Contexte

Le programme Mwanamke,  Amani na Usalama – ManU 2.0 implementé en consortium entre Mensen met een Missie (MM) ( lead), CARE Nederlands et SPR ( Synergie des femmes pour la paix et la réconciliation des peuples des grands lacs) – travaillera à promouvoir l’application effective de la Résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies et des plans d’actions nationaux de mise en œuvre de la R1325 ( PAN 1325) de la République démocratique du Congo (RDC) et du Burundi.

La Théorie du Changement (TdC) du programme MAnU s’adresse à trois groupes clés qui peuvent favoriser le changement envers la paix: les femmes et les filles (leaders) peuvent être soutenues pour renforcer leur estime de soi et exprimer leurs droits. Les hommes, les garçons, les chefs religieux et les dirigeants de la communauté. Les autorités locales, provinciales et nationales qui ont le pouvoir de mettre en œuvre des lois et des politiques protégeant les femmes et les filles contre la violence et les violations des droits humains.

Le programme applique trois stratégies transversales : la sensibilisation et la réflexion pour engager les parties prenantes à comprendre et à réfléchir sur leurs actions, leur vie et les normes et les sociétés dans lesquelles ils vivent. Nous renforçons les capacités des groupes de base comme moyen de promouvoir un changement durable pour le respect des droits des femmes dans les sociétés pacifiques. Par l’entremise de Lobby & Plaidoyer aux niveaux local, provincial et national, nous utiliserons la défense des droits fondés sur des données probantes pour assurer la mise en œuvre intégrale des PAN 1325.

Ce programme se implémenté en RdC Nord et Sud Kivu et au Burundi.

MANU 2.0 Coordinatrice/eur du programme

Nous cherchons une personne très motivée qui s’adapte rapidement dans différents contextes et parmi différents acteurs. Une personne assurée, motivée, créative et capable de livrer des résultats. Dans ce rôle, vous serez la personne clé du Consortium et pour le programme ManU 2 (2021-2025), Vous ferez cela en travaillant avec des collègues d’autres partenaires du consortium et avec des équipes nationales locales.

Cette personne assure la liaison entre les membres du consortium, les partenaires de mise en œuvre. Elle est également membre du Comité de Gestion Régionale et rends compte au consortium membre lead de MAnU 2.0.

Pour ce poste, la personne devra être basé en RDC à Bukavu dans le bureau permanent du siège du partenaire du consortium SPR.

Rôles et responsabilité

Gestion du programme:

  • Assure la gestion globale du programme, coordonne, établie et concrétise les planifications annuelles et budgets tout en assurant le respect de la planification convenue avec les partenaires locaux du Consortium.
  • Supervise l’élaboration et la qualité des rapports, veille à ce que les rapports et les plans annuels soient présentés en temps opportun au Ministère des affaires étrangères des Pays bas, ainsi qu’à toute autre obligation découlant de l’entente contractuelle avec le Ministère des affaires étrangères bailleur de MANU 2.0.
  • En collaboration avec le responsable du PMEL local et du Consortium, coordonne les processus de suivi et l’évaluation(PME) en conformité avec les exigences du bailleur et du protocole d’accord de financement. (planification annuelle, développement et révisions des théories du changement, réflexions annuelles).
  • Faciliter la Planification, le suivi et l’évaluation chez les partenaires locaux.
  • Visiter les partenaires sur le terrain pour discuter le progrès de la mise en œuvre du programme, des défis, contraintes et actions de mitigation, etc. selon un horaire établi et concerté au niveau des partenaires et communiquer à la direction régionale
  • Assurer la soumission des rapports semestriels des partenaires (à temps) et les consolider en un rapport narratif.
  • La coordonnatrice/eur rapporte en première ligne au gestionnaire de l’organisation lead (MM).
  • Assurer l’appui technique y compris le renforcement des capacités aux partenaires et participants au programme sur la thématique des femmes, paix et sécurité

Communication et coordination:

  • La coordonnatrice/eur est membre du Comité de Gestion Régional, elle/ lui participera régulièrement aux réunions des Équipes de Coordination Locale.
  • Veiller à ce que les Équipes de Coordination Locale, le Comité de Gestion Régional et l’organisation lead disposent des bonnes informations pour prendre des décisions éclairées sur la gestion performante et la qualité du programme MANU 2.0.
  • Assurer la collaboration entre les partenaires du consortium grâce à une communication bilatérale régulière, en bonne et due forme et lors des réunions des Équipes de Coordination Locale, et du Comité de Gestion Régional et avec l’organisation lead.
  • Organiser les ateliers annuels des partenaires du programme pour discuter le progrès, faire le planning/budgétisation de l’année prochaine et faciliter les échanges d’apprentissage basées sur l’expérience de la mise en œuvre du programme.
  • Informer le chargé du programme de Mensen met een Missie et les partenaires concernés de la programmation, de l’évolution des réalisations, des résultats et des activités communes.
  • Prendre part aux réunions d’équipe au sein de Mensen met een Missie
  • Représenter le programme MANU 2.0 en RDC devant les tiers y compris les donateurs, les autorités, les mécanismes de coordination en développement et humanitaires,

Agenda d’apprentissage:

  • Opérationnalisation, suivi et consolidation du programme d’apprentissage, en collaboration avec le membre du consortium CARENL.
  • Appuyer la tenue et l’organisation des évènements et forum d’apprentissage en divers formats appropries tels que les études, analyses, échanges d’expériences et renforcement des capacités.

Lobby et Plaidoyer:

  • La coordonnatrice/eur participera dans le pilotage de la stratégie de plaidoyer de MANU y compris l’appui aux activités de lobbying et de plaidoyer, en assurant la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation / mise à jour du plan stratégique de plaidoyer, jouera un rôle actif dans l’identification et analyse des problèmes, opportunités et partenaires de lobby et de plaidoyer.
  • Fournir un soutien technique programmatique et de processus aux Équipes de Coordination Locale et au Comité de Gestion Régional.
  • Assurer les bonnes relations de coopération avec les autorités politiques et administratives et coutumières et d’autres acteurs sur le terrain.
  • Rassembler et collecter les informations en temps réels  sur les dynamiques, cadres d’opportunités pour les actions de plaidoyer qui cadrent avec le programme ManU 2.0 aux niveaux tant local, national que régional.
  • Participer activement aux réunions, fora et espaces nationaux et régionaux de plaidoyer et lobby sur l’agenda Femmes, Paix et sécurité
  • Assurer moyennant les rapports circonstanciels le suivi, la mise à jour et surtout la documentation des progrès et résultats induits par le programme en matière de plaidoyer et lobby

Profil du poste:

  • Etre détenteur d’un diplôme d’étude supérieure en développement (au besoin de licence –sit BAC +5), sciences sociales, droit ou autre domaine connexe.
  • Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans la coordination des programmes/Projets du développement, au sein d’une ONG au besoin dans le domaine de promotion des droits des femmes, la lutte contre les GBV , la thématique Femme, Paix et Sécurité , la gestion des conflits.
  • Avoir une bonne capacité de planification, coordination, gestion des budgets, le suivi et planification des activités (expérience d’au moins 3 ans) avec les partenaires de mise en œuvre que sont les organisations de la société civile /organisations non gouvernementales nationales.
  • Avoir de l’expérience avec l’approche Théorie de Changement, cadres des résultats et une bonne Expérience de travail dans la coopération internationale, surtout les bailleurs des fonds tels que le ministère des affaires étrangères.
  • Affinité et expérience avec la thématique Femme, Paix et Sécurité, le plaidoyer, la participation, le leadership féminin et les approches transformatives de Genre est nécessaire.
  • Posséder les capacités de rapprochement avec les autorités dans son expérience
  • Avoir une bonne capacité organisationnelle et rédactionnelle des rapports narratifs des programmes.
  • Avoir une bonne capacité d’expression orale et écrite en français, Swahili et une bonne maitrise de l’anglais serait un atout.
  • Avoir une bonne maitrise des outils informatique (WORD, Excel, Powerpoint), et de capacités de travailler en équipe à distance et de communication en ligne moyennant internet, skype, zoom, Outlook.

Aptitudes requises et compétences:

  • Etre dynamique et proactif.
  • Etre capable de travailler de façon autonome et en équipe, dans un environnement multiculturel et souvent à distance
  • Avoir une forte capacité en communication.
  • Etre sensible à l’approche genre et être familier avec des thématiques liées aux états fragiles affectés par les conflits y compris expérience à travailler avec l’approche de DO NO HARM ,
  • Capacité de gérer diplomatiquement les conflits internes et externes.
  • Présenter les aptitudes de réflexion et d’analyse critique.
  • Une bonne capacité de gestion administrative et financière ainsi que le budget
  • Vu la thématique du programme, les candidatures féminines sont encouragées.
  • Avoir une expérience prouvée minimum de 5 ans dans des programmes similaires ou dans le cadre financement des Pays bas.
  • Etre disponible à partir du 1 mars 2021

Le titulaire du poste sera basé à Bukavu avec des missions de travail dans la zone d’intervention du programme, au Nord et Sud Kivu et au Burundi, pour des activités de plaidoyer national à Kinshasa et/ou dans les grands Lacs.

Cette position est contractée par SPR et supervisée par l’organisation lead (MM), Basée à la Haye, aux Pays Bas.

Ce contrat est lié au programme uniquement, avec une possibilité des avenants dans les conditions seront expliquées lors de l’entretien.

Composition du dossier de candidature:

  • CV mis à jour y compris les coordonnées telles que votre localisation, adresse email, numéro téléphones, Skype
  • Lettre de motivation qui décrit les capacités pour le post est ce que la personne peut apporter au programme.
  • La déclaration de disponibilité potentielle pour le projet
  • Au moins 3 personnes de références
  • Les attestations de services rendus
  • Copies des diplômes

Comment postuler à cette offre

Les candidates intéressées à ce poste vont soumissionner uniquement en lien envoyant les dossiers complets à l’adresse email sollicitatie@mensenmeteenmissie.nl. Dans l’email de soumission de votre offre, le titre ou le sujet devra être – Coordonnatrice MANU 2.0-RDC&Burundi  – avant le 15 février 2021.

Sur la base de cette annonce ou des offres déposées, aucune réclamation ne peut être faite. L’organisation n’a aucune obligation envers les candidats et se réserve le droit d’annuler ou de modifier la mission proposée jusqu’à la signature d’un contrat final.

Gerelateerde verhalen

Wij geloven dat échte veranderingen van onderop komen.
Daarom steunen wij kleinschalige lokale initiatieven.